Val de Vienne

coordonnées
Communauté de Communes du Val de Vienne
24 Avenue du Président Wilson, Pôle administratif des Ecuries
87700 Aixe-sur-Vienne.
Tél : 05.55.70.02.69 Fax : 05.55.70.02.47

Projet de Territoire « Val de Vienne 2020 »

 

Vous avez dit Projet de Territoire ?

Cette démarche a été initiée par la loi Voynet qui a voulu donner aux acteurs locaux, les moyens de travailler ensemble pour proposer des orientations stratégiques de développement, ainsi que des projets concrets.

Pour aboutir à l'élaboration de ce projet de territoire, plusieurs étapes de réflexion collective ont été nécessaires :

  • un diagnostic partagé des forces, des faiblesses et des atouts du territoire.
  • la définition des axes d'orientation (mise en évidence des enjeux et choix d'objectifs prioritaires pour valoriser les atouts).
  • des propositions d'actions (identification d'actions concrètes à engager à court, moyen et long termes).

La démarche concerne tous les domaines de la vie du territoire : économique, social, culturel, éducatif, sportif, environnemental, urbain... et prend appui sur l'expérience et l'expertise des acteurs locaux.

La Communauté de Communes du Val de Vienne a confié le pilotage de cette démarche à un groupement de bureaux d'études, aux compétences pluridisciplinaires : "Nouveaux Territoires Consultants" spécialisé en aménagement du territoire et en développement local, "Stratorial Finances" cabinet d'experts en fiscalité et en finances locales, "Landot et Associés" cabinet d'avocats chargé du volet juridique.

 

« Val de Vienne 2020 », un cadre politique pour l'action

Une ambition et une trajectoire

L'attractivité et la qualité de vie d'un territoire se construisent, progressivement, sur la durée, et sur des valeurs et des engagements cohérents et opiniâtres. Notre projet de territoire « Val de Vienne 2020 » revendique cette perspective de moyen/long terme ; il détermine quelques principes d'aménagement du territoire ; il fixe des orientations générales ayant vocation à donner du sens à notre action politique et à porter notre perception de l'intérêt général.

Une feuille de route pour les six prochaines années et une mise en oeuvre progressive et pragmatique

« Val de Vienne 2020 » doit rester un cadre et non pas un carcan. Par pragmatisme, certaines actions prioritaires et emblématiques seront réalisées à court terme. D'autres pistes devront être affinées et le cas échéant adaptées aux évolutions du contexte institutionnel et socioéconomique.

Des finances préservées

Dans un contexte difficile, les finances de la Communauté de Communes doivent rester saines. Avec, en 2013, un excédent cumulé de 4,4 millions d'euros, un faible endettement et des ressources issues en partie de la réforme de la taxe professionnelle (taxe d'habitation, taxe foncière sur les propriétés non bâties), la Communauté de Communes a les moyens de financer ses actions. Plusieurs scénarios ont été élaborés par un cabinet d'experts financiers. L'un d'entre eux a retenu l'accord des élus en ce qu'il préserve durablement la santé financière de la Communauté de Communes. Il représente, pour le contribuable, un effort de 2 à 4 euros par mois pour transformer durablement notre territoire : équiper le territoire en fibre optique, dynamiser notre zone d'activités, financer notre pôle jeunesse, mieux accompagner nos anciens et nos familles, développer nos activités de loisirs autour de la culture, du tourisme, du sport.

3 axes

Axe 1

Un projet économique

Au-delà des réponses à apporter au jour le jour aux acteurs économiques locaux, dans un contexte actuel dégradé et concurrentiel, la Communauté de Communes souhaite conforter une approche « proactive » du développement économique. Sans se substituer aux entreprises, la collectivité a un rôle à jouer pour susciter et accompagner le développement de notre territoire. Cette approche doit s'exprimer en termes d'infrastructures, d'animation du tissu d'entreprises, de promotion économique, de développement touristique en diversifiant les modalités d'intervention de la Communauté de Communes.

3 lignes directrices

1. Moderniser les infrastructures en donnant la priorité au numérique et à l'accueil des entreprises.

2. Donner une impulsion nouvelle en matière d'animation et de promotion économique.

3. Construire un projet touristique.

Des priorités à court terme

  • L'aménagement numérique : la couverture haut débit de notre territoire.
  • La poursuite d'une valorisation efficace de notre zone d'activités communautaire du « Grand Rieux ». La gestion communautaire du Parc d'Activités du Grand Rieux est indissociable d'une implication active en matière d'animation/promotion et, à terme, en matière d'aménagements. Le recrutement d'un chargé de mission permettrait d'activer la commercialisation de cet espace économique d'avenir pour le territoire.
  • Le développement de fonctions larges d'animation économique : il s'agit là de travailler plus finement sur la veille économique de proximité et sur l'accompagnement individuel/collectif des porteurs de projet, en liaison avec les développeurs institutionnels ; nous envisageons par exemple la promotion des coopérations interentreprises, l'organisation d'évènementiels économiques locaux...
  • Une animation et une promotion touristiques à renforcer dans le cadre d'un portage communautaire. La Communauté de Communes devra s'attacher à concevoir son projet touristique en s'appropriant le tourisme comme un composant essentiel de l'activité économique et de la valorisation du territoire. L'aménagement d'un lieu d'accueil adapté et fonctionnel, qui soit le reflet de l'importance attachée au tourisme, est d'ores et déjà envisagé.

Zoom sur

L’aménagement numérique de notre territoire

La Communauté de Communes s’est engagée dans une programmation pluriannuelle de desserte du territoire par la fibre optique. C’est une démarche « pilote» locale, menée dans le cadre de la mise en oeuvre du Schéma Départemental d’Aménagement Numérique (SDAN), qui constitue un engagement lourd pour la Communauté, mais indispensable pour ancrer notre territoire dans la modernité, renforcer son attractivité, répondre aux besoins quotidiens des entreprises et de la population. L’enjeu est de réduire la fracture numérique…et de renforcer l’attractivité du territoire.

Des pistes de réflexion pour une action à moyen ou long terme

  • La création d’un village artisanal pour offrir un immobilier d’entreprises innovant et adapté ?
  • La requalification et l’aménagement de la zone d’activités de Saint-Priest-sous-Aixe ?
  • Le repérage et la structuration de filières économiques : filières énergétiques, services à la personnes, marché artisanal et domotique en lien au maintien à domicile et à la dépendance, maraîchage et circuits courts… ?
  • Un nouveau bâtiment dédié à l’accueil et l’information des touristes ?

Axe 2

Un projet social, culturel et sportif

En périphérie d’agglomération, la qualité de notre offre de services est un facteur d’attractivité. Elle contribue à la qualité de vie dans nos Communes et nous entendons proposer des prestations de qualité, appropriées à des besoins très évolutifs.

La collectivité doit proposer des solutions ; elle doit contribuer à rompre l’isolement ; elle doit promouvoir la découverte, susciter l’ouverture culturelle ou sportive. Elle doit être une ressource aux initiatives associatives et solidaires. C’est dans cet esprit que nous orientons nos actions.

3 lignes directrices

1. Conforter nos acquis dans le domaine de l'enfance-jeunesse.

2. Initier un engagement commun en matière d'animation sportive et culturelle.

3. Initier un projet social, autour du vieillissement, de la santé et de la mobilité.

Des priorités à court terme

  • La construction d’un pôle « Jeunesse ».
  • Le renforcement de l’animation sportive : ce projet est à structurer progressivement autour de quelques priorités : mise en réseau des acteurs et coordination des interventions respectives (animation inter-associative) ; connexions animation sportive / activités périscolaires / Accueil de Loisirs Sans Hébergement (ALSH)… en utilisant les ressources internes à la Communauté de Communes.
  • Les études d’opportunité d’un pôle gérontologique de proximité et d’une animation locale de santé. Il s’agit là d’examiner les conditions qui permettront le maintien d’une offre de santé de proximité appropriée aux besoins du territoire. Plus largement, nous souhaitons engager un projet local ambitieux sur la question du vieillissement (lutte contre l’isolement, accompagnements dans les services, …), en étudiant l’opportunité de partenariats inter-communautaires.
  • L’engagement d’une démarche exploratoire en matière culturelle : travail d’animation et de mobilisation des acteurs culturels pour mieux mutualiser les moyens et pour développer l’offre sur l’ensemble du territoire ; repérage des thèmes sur lesquels la Communauté de Communes pourrait le plus utilement intervenir, autour d’objectifs éducatifs à préciser.
  • Le soutien au complexe sportif de Bosmie-L’Aiguille. Ce soutien répond au caractère intercommunal des fonctions assumées par ce complexe sportif (salle de sports / Dojo) qui sera ouvert aux activités scolaires, aux ALSH et aux associations du territoire.

Zoom sur

Le pôle Jeunesse

Ce projet important a l’ambition de consolider un point fort de l’action communautaire à destination des jeunes, dans une logique éducative, en tenant compte de l’ensemble des tranches d’âge…et de la réforme en cours des rythmes scolaires.

Le pôle jeunesse regroupera sur un même site tous les équipements et les activités Jeunesse de la Communauté de Communes (Accueil de loisirs maternels, 6 -11 ans, ados). Il sera composé de quatre bâtiments dédiés à chaque tranche d’âge (3-5 ans, 6-8 ans, 9-11 ans, ados), et d’espaces de jeux extérieurs..

Des pistes de réflexion pour une action à moyen ou long terme

  • Les équipements sportifs : l’opportunité d’aménagement d’un terrain sportif ?
  • Le renforcement de l’enseignement musical ?
  • La structuration d’un projet de maison pluridisciplinaire de santé ?
  • Un projet de lecture publique (animation d’un réseau ; développement des équipements) ?
  • L’animation d’un réseau de mobilité locale (transport à la demande; mobilité citoyenne et solidaire; déplacements doux) ?

Axe 3

Un projet urbain et patrimonial

Si notre territoire a vocation à se développer, nous revendiquons également la préservation et la valorisation de notre cadre de vie et de nos patrimoines.

Cette ambition générale s’appuie sur les trois principes suivants :

- l’opportunité de capitaliser sur des acquis significatifs de la politique communautaire,
- privilégier une entrée «urbanisme», compte tenu de son caractère transversal et des attentes fortes qu’elle suscite,
- promouvoir une « culture commune » autour de la qualité urbaine et patrimoniale : évolution des pratiques ; coordination des initiatives locales ; mutualisation des outils, ressources, expertises…

2 lignes directrices

1. Viser une approche qualitative et plus concertée encore par la structuration d'un pôle communautaire d'aménagement et d'urbanisme.

2. Conforter nos acquis en matière de gestion environnementale.

Des priorités à court terme

  • La structuration d’un pôle de ressources et
    d’expertises sur l’urbanisme durable
    .
  • La poursuite des accompagnements communautaires aux politiques d’habitat et aux démarches innovantes de construction (tel que l’éco quartier à Saint-Priest-sous- Aixe).
  • La poursuite d’une forte implication de la Communauté de Communes en matière de gestion de l’eau à l’échelle du bassin de la Vienne.
  • La consolidation d’une politique ambitieuse de gestion des déchets, avec notamment la réduction à la source de la production et le renforcement des valorisations, en s’appuyant en particulier sur la consolidation des politiques éducatives et la pérennisation des actions de sensibilisation.

 

Zoom sur

Le pôle de ressources et d’expertise
sur l’urbanisme durable

Ce pôle a vocation à accompagner les Communes mais aussi l’ensemble des habitants dans l’élaboration de leur projet d’aménagement et de construction : conseil et accompagnement, notamment sur des questions de qualité urbaine ou de performance énergétique du bâti…

A l’échelle de l’ensemble du territoire, notre ambition est de passer d’un Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI)… à la mise en oeuvre d’une politique d’aménagement communautaire plus globale. Concrètement, le pôle permettra une mission d’instruction des autorisations d’urbanisme au service des Communes et pourrait également les accompagner sur la mutualisation des moyens techniques en matière de voirie.

Des pistes de réflexion pour une action à moyen ou long terme

  • Le soutien à des opérations d’aménagement d’intérêt communautaire : pôle intermodal ; renforcement et revitalisation des centres bourgs… ?
  • La réalisation d’un état des lieux des réseaux et équipements d’assainissement collectifs... préalable à une politique communautaire (qui pourrait être rendue obligatoire de par loi) ?
  • La diversification du bouquet énergétique local dans une logique de circuit court (méthanisation, bois/énergie…) ?
  • La mise en oeuvre de la trame verte et bleue (identifier et préserver les réservoirs de biodiversité et les corridors écologiques du territoire) ?
  • La diffusion du développement durable dans une logique de mutualisation, avec l’opportunité d’élaborer un Agenda 21 de la Communauté de Communes à moyen terme ?

En savoir plus

Communauté de Communes du Val de Vienne
24, avenue du Président Wilson
87700 Aixe-sur-Vienne
Tél. : 05 55 70 02 69 - Fax : 05 55 70 02 47
Email : info@valdevienne.fr

 
notice  |  crédits  |  aide